Présidence du Conseil de l’Union européenne : événement Exposome à Bruxelles

Le 15 mars 2022, dans le cadre de la présidence française du Conseil de l’Union européenne, l'EHESP et l'Université de Rennes 1 organisent un colloque "Exposome chimique et santé publique" à l'attention des décideurs européens.
Commission européenne

Présidence du Conseil de l’Union européenne

La France prendra la présidence du Conseil de l’Union européenne le 1er janvier 2022 et jusqu’au 30 juin 2022.
A cette occasion, l'Ecole des hautes études en santé publique et l'Université de Rennes 1, en partenariat avec l’Inserm et l’Anses, l’Université de Masaryk et l’alliance European Digital UniverCity, et avec le soutien de la Conférence des présidents d’université, organisent un évènement scientifique intitulé "Exposome chimique et santé publique" le mardi 15 mars 2022 à Bruxelles (Maison Irène et Frédéric Joliot-Curie de la science et de l’innovation).
Les scientifiques de l'Irset s'associent étroitement à cet événement, qui sera accessible uniquement sur invitation.

Consulter le pré-programme de l'événement - (716.8 Ko)

Un événement organisé dans le cadre de la présidence française du Conseil de l’Union européenne

Exposome chimique et santé publique | Chemical Exposome And Public Health

Un défi scientifique à relever dans le cadre de la stratégie européenne « One Health »

L'environnement est désormais reconnu comme étant un déterminant majeur de la santé et du bien-être des populations. Il devient également évident que les actions de promotion de la santé et de prévention sont plus efficaces économiquement que les actions curatives. Ainsi, la prise en compte du concept d’exposome (concept qui complète le génome et comprend l’ensemble des facteurs environnementaux tout au long de la vie) devrait nous permettre de révolutionner la recherche en santé environnementale afin d’identifier les facteurs de risques modifiables dans la survenue des maladies chroniques. Il reste toutefois indispensable de franchir le cap conceptuel, technologique et scientifique nécessaire pour renforcer la caractérisation de l’exposition humaine aux mélanges de xénobiotiques. 
Ce colloque a pour but de faire le point sur ces dernières barrières à lever en France et en Europe, en comparaison avec ce qui se fait à l’international, en matière d’infrastructures de recherche dédiées à la compréhension et au décryptage de notre exposome chimique. 

A Scientific Challenge To Take Up As Part Of The “One Health” European Strategy

The environment is now recognized as one of the most important factors influencing human health and well-being. Growing evidences suggest that prevention is more cost-effective compared to treatment, since environmental risk factors are modifiable. The exposome concept (concept that complements the genome and considers the totality of environmental exposures from conception onwards) is a game changer for better understanding the links between the environment and health, and uncovers a wide range of modifiable risk factors for chronic diseases. It is now essential to move from the theory to technological and scientific applications of the concept and to reinforce the capacity for mapping human exposures to mixtures of environmental chemicals. 
This seminar aims at discussing how to overcome scientific and technologic barriers in France and in the EU, in light of international efforts on building research infrastructures for understanding the human chemical exposome.