Formation initiale

  1. Mention Santé publique
  2. Mention Santé publique - Master of Public Health (MPH)
  3. Mention Biologie moléculaire et cellulaire
  4. Mention Microbiologie
  5. Mention Bio-informatique

Mention Santé publique

Cette mention est co-accréditée par l'Université de Rennes 1, l'EHESP et l'Université Rennes 2.

* Appartiennent à l'Irset
 

Parcours Modélisation en pharmacologie clinique et épidémiologie (MPCE)

Porté par l'Université de Rennes 1
Responsables : Eric Bellissant (parcours), Nathalie Costet* (option épidémiologie)
>> Former des chercheurs ou des professionnels capables de concevoir et d’analyser de façon approfondie des données de tous types de protocoles d’épidémiologie, de recherche clinique (pharmacologie clinique, essais thérapeutiques), et de pharmaco-épidémiologie, et de développer une recherche méthodologique adaptée à ces différents domaines.
Plus d’information sur le site de l'Université de Rennes 1

Parcours Méthodes et outils d’évaluation des risques sanitaires liés à l’environnement (Météores)

Porté par l'EHESP
Responsable : Nathalie Bonvallot*, Philippe Glorennec*
>> Former des méthodologistes de l’évaluation des risques sanitaires environnementaux en réponse aux besoins des décideurs. Il répond au référentiel de compétences de la norme NF EN 16736 : 2015 sur les exigences de la formation à l’évaluation des risques sanitaires des substances chimiques.
Plus d'information sur le site de l'EHESP.
 

Parcours évaluation et prévention des risques professionnels (Eppro) 

Porté par l'Université de Rennes 1
Responsable : Christophe Paris*
>> Former des chercheurs capable de maîtriser les méthodes et outils nécessaires à l’établissement d’un lien entre travail et santé (en particulier caractérisation des expositions professionnelles et des situations de travail) ou des professionnels (cadres en entreprise, en service de santé inter-entreprises ou de sociétés de conseil) capables d’appréhender l’ensemble des facteurs influençant la santé des personnels et de conduire la politique de prévention des entreprises dans le domaine.
Plus d’information sur le site de l'Université de Rennes 1.
 

Mention Santé publique - Master of Public Health (MPH)

Parcours Environmental and Occupational Health Sciences (EOHS) 

Porté par l'EHESP (enseignement assuré en anglais à Paris)
Responsables : Aurore Gely-Pernot* et Bertrand Lefebvre, EHESP
>> Appréhender les menaces locales et globales liées à l’environnement. Une formation internationale pour l’évaluation des risques liés aux milieux de vie et aux milieux de travail. 
Plus d'information sur le site de l'EHESP.
 

Parcours Santé Publique et Risques Environnementaux (SPRE) 

Porté par l'EHESP, l'Université Paris-Descartes, l'Université Paris-Sud et l'Université de Lorraine. 
Responsables : C. Harpet et O. Blanchard*, EHESP ; I. Momas/N. Seta, Université Paris-Descartes ; Y. Lévi, Université Paris-Sud 11 ; L. Ferrari/I. Thaon, Université de Lorraine
>> Comprendre les principes et fondements des interventions en santé-environnement et de maîtriser les méthodes et outils nécessaires à l’évaluation de l’impact de l’environnement sur la santé humaine. 
Plus d'information sur le site de l'EHESP.
 

Mention Biologie moléculaire et cellulaire

Portée par l'Université de Rennes 1 et Agrocampus Ouest
Responsables : Luc Paillard, Laurent Vernhet* et Sandrine Lagarrigue
>> Former des biologistes cellulaire et moléculaire de haut niveau aux métiers de la recherche, R&D, ou technico-commercial dans des instituts de recherche, universités, start-up ou grands groupes industriel, avec une spécialisation de leur choix en génétique, biochimie, Biologie cellulaire ou toxicologie. Le parcours « Parcours Génétique, Génomique, Biochimie, de la biologie à l'analyse statistique et la modélisation (G2B) » vise à développer des compétences en termes d'analyse de données biologiques à haut-débit de toute nature : x-omique. Le parcours « La cellule dans son environnement normal et pathologique : communication cellulaire, immunologie-infection, toxicologie, médicament (CeNoP) » vise la maîtrise des stratégies les plus récentes (imagerie, approches biophysiques) pour étudier les cellules et leurs interactions avec leur environnement tissulaire dans un contexte sain (communication hormonale, niche des cellules souches...) ou pathologique (pathologies infectieuses, inflammatoires, tumorales, réponses à la toxicité des xénobiotiques).
Plus d’information sur le site de l'Université de Rennes 1 - Biologie moléculaire.

Mention Microbiologie

Portée par l'Université de Rennes 1 et l'Université de Bretagne Occidentale
Responsables : Gwennola Ermel et Mohamed Jebbar
Responsable du parcours santé : Jean-Pierre Gangneux*
L'objectif est de former des microbiologistes de haut niveau en développant leur capacité à appréhender une question scientifique de manière efficace et argumentée dans l’ensemble des domaines d'application où les microorganismes sont au cœur des réactions et transformations biologiques en lien avec leur environnement (biotique ou abiotique) tout en tenant compte des contextes socio-économiques et culturels. En particulier, le Master accueille des scientifiques et des médecins qui souhaitent approfondir le domaine de l’infectiologie et cet aspect des interactions de l’Homme avec son environnement infectieux. 
Plus d’information sur le site de l'Université de Rennes 1 - Microbiologie.

Mention Bio-informatique

Portée par l'Université de Rennes 1
Responsables : Emmanuelle Becker* et Olivier Dameron
>> Former des experts en science des données biologiques et génomiques qui vont travailler à l’interface des domaines des données massives, des technologies de l’information, de la santé et de l’environnement. Sur la base d’un socle de compétences communes en informatique et en génomique, le master permet la spécialisation dans trois parcours "Analyse de données génomiques", "Informatique et biologie intégrative" et "Bioinformatique pour la santé".
Plus d'information : consultez le site  de l'Université de Rennes - Master Bio-informatique.