• Equipe 2 à supprimer | Infection, immunité, facteurs environnementaux et foie [2IFEF]

Michel Samson dirige l'équipe de l'Irset " Infection, immunité, facteurs environnementaux et foie [2IFEF] ". Les pathologies hépatiques sont l'objet des recherches menées par ses membres.

  1. Les pathologies hépatiques
  2. Objectif de recherche
  3. Approches in vitro et in vivo
  4. Exemple d'étude

Les pathologies hépatiques

Les pathologies hépatiques constituent des problèmes majeurs de santé publique à l’échelon mondial. L’exposition à des agents chimiques et/ou à des agents infectieux hépatotropes (virus des hépatites B et C, certains parasites tels que Leishmania) induit des dysfonctionnements hépatiques pouvant conduire à des hépatites, des fibroses/cirrhoses et des carcinomes hépatocellulaires.

Objectif de recherche

Le projet de l’équipe vise à mieux définir les évènements moléculaires et cellulaires survenant au cours des hépatites aigues et chroniques.

  • L’implication de divers acteurs cellulaires, en particulier les cellules de l’immunité innée, les cellules endothéliales ou les mastocytes, est analysée ainsi que le microenvironnement cytokinique.
  • Les processus de mort cellulaire qui peuvent affecter l’hépatocyte au cours des hépatites sont également étudiés.
  • L’impact de la réponse cytokinique et cellulaire sur l’évolution de la fibrose ou sur l’entrée et la persistance du virus de l’hépatite B est examiné.

L'équipe développe des projets sur l’aggravation des atteintes hépatiques pouvant survenir lors de co-expositions à des agents infectieux hépatotropes et à des agents chimiques.

La finalité de ces travaux est de déterminer de nouveaux biomarqueurs de l’hépatite ainsi que de nouvelles cibles thérapeutiques permettant de limiter ou stopper l’évolution défavorable de ces hépatopathies.

Approches in vitro et in vivo

Ces études reposent sur la complémentarité d’approches in vitro et in vivo, incluant :

  • des cultures d’hépatocytes primaires et de lignées hépatiques, toutes deux susceptibles à l’infection par le virus de l’hépatite B,
  • des cultures de cellules immunitaires,
  • des suivis de patients avec prélèvements humains (biopsies, sang),
  • des modèles animaux (sauvages ou invalidés pour nos gènes d’intérêt) d’hépatites aiguës et chroniques induites par des agents chimiques ou/et infectieux (virus et parasites).

Exemple d'étude

integrated study on IL-33 - Exemple impliquant des agents d’agression du foie diverses (lectine, parasite, virus) et une mise en place d’une réponse du microenvironnement coordonnées. - © Irset