Axe 4, Equipe 2 | Co-facteurs environnementaux dans les hépatopathies

Les virus, parasites, médicaments, l’alcool ou les troubles métaboliques sont susceptibles d’aggraver ou de moduler l’évolution d’une hépatite aigüe

Le foie est un organe majeur de détoxification, c’est-à-dire qu’il prend en charge les facteurs chimiques exogènes de l’environnement pour les éliminer. Au cours d’une hépatite aigue ou chronique d’étiologie variée, les facteurs environnementaux que le foie détoxifie sont susceptibles par eux-mêmes d’aggraver ou de moduler l’évolution de l’hépatite. 
Notre équipe s’intéresse aux co-expositions, par exemple aux pesticides comme le chlorédecone lors d'hépatopathie alcoolique ou virale.  Nos travaux ont clairement montré l’impact du chlordécone sur l’évolution des hépatites aigues et chroniques chez la souris et l’intérêt grandissant d’étudier l’impact de certains facteurs environnementaux sur l’évolution des hépatopathies.  

axe 4 _co-facteurs environnementaux dans les hépatopathies - influence des produits chimiques environnementaux sur les maladies du foie