Axe 4 | Biologie intégrative et modélisation

Dynamique du Micro-Environment et Cancer [Dymec]

.

La communication entre les cellules et leur microenvironnement est essentielle pour les processus physiologiques tels que le développement, la réponse immunitaire et la cicatrisation. Des perturbations dans le traitement de ces signaux conduisent à de nombreuses maladies, y compris la fibrose et le cancer. Les arrangements spatiaux et dynamiques des molécules de signalisation, ainsi que leurs interactions, complexifient fortement les réseaux de communication cellulaire. Cette complexité contribue à la plasticité des réponses cellulaires, mais limite l'efficacité du ciblage thérapeutique.

La compréhension de tels réseaux complexes non linéaires, dépendants du temps et / ou de l'espace est nécessaire au développement de nouvelles approches thérapeutiques. Basée sur des modèles mathématiques et des méthodes informatiques, la biologie des systèmes aide les biologistes à comprendre comment les composants d'un système biologique interagissent et comment ces interactions contribuent à la fonction et au comportement de ce système. En collaboration avec l'Institut de Recherche en Informatique et Systèmes Aléatoires (https://www.irisa.fr/fr), notre groupe a développé des approches computationnelles pour modéliser les réseaux de signalisation associés au facteur de croissance profibrogène TGF-β, et proposé un nouveau formalisme CADBIOM pour étudier les trajectoires de signalisation (http://cadbiom.genouest.org/index.html).
 

.
.
.
.