Axe 3, Equipe 6 | Evaluation de l’impact des ondes électromagnétiques sur la santé humaine

Cet axe vise à évaluer les effets de l'exposition aux ondes électromagnétiques.

.
De plus en plus d’applications et de technologies ont recours aux ondes électromagnétiques. Elles sont utilisées à des fréquences nouvelles dont l’innocuité n’a pas encore été démontrée. Notre objectif est donc d’évaluer les effets potentiels de ces nouvelles fréquences sur la santé par des approches in vitro et in vivo. Nous pourrons ainsi définir des seuils d’utilisation au-delà desquels une réponse biologique est déclenchée.

Actuellement les fréquences d’intérêts sont :

  • les basses fréquences générées par les appareils électriques (50 Hz)
  • les fréquences dites intermédiaires utilisées dans les systèmes de transfert d’énergie sans fils (1 à 10 MHz)
  • les ondes millimétriques utilisées dans les futurs systèmes de communication sans fils (60 GHz, 95 GHz)

Développement de systèmes d’exposition

L'institut d'électronique et de télécommunications de Rennes développe des systèmes d’exposition dont la dosimétrie et la modélisation sont réalisées afin de maitriser parfaitement les paramètres d’exposition (fréquence, puissance, élévation de température…). Nous apportons notre savoir-faire en biologie afin d’adapter ces systèmes à nos expérimentations.

Exposition in vitro et in vivo

En combinant les approches in vitro et in vivo, nous cherchons à évaluer les effets de l'exposition aux ondes électromagnétiques sur l'expression des gènes, la modification de marqueurs cellulaires ou encore sur le métabolisme.

Recherche de biomarqueurs

A travers différents cribles, nous voulons valider des cibles (marqueurs, gènes, voies métaboliques) qui répondent aux ondes électromagnétiques. L’identification de ces cibles nous permettrait de définir les mécanismes moléculaires marquant la sensibilité aux ondes électromagnétiques.

Contact : Yves Le Dréan, Denis Habauzit