Axe 3, Equipe 4 | Impact des substances toxiques sur les mutations génomiques

Étude des mutations génomiques

Il est aujourd’hui bien compris que l’exposition à des toxiques au cours d’intenses activités de réplication dans l’organisme vivant pourrait mener à des mutations génétiques (Carvalho, 2016). Le but de nos recherches futures est d'enquêter sur les mutations associées à certaines molécules toxiques et révéler les mutations les plus communes. Les données récentes de la  cohorte mère-enfant Timoun conduite dans les Antilles françaises montrent que l'exposition prénatale au chlordécone au niveau de l'environnement peut affecter le poids à la naissance (Herve et al, 2016). Nous émettons l’hypothèse que l'exposition à  des facteurs environnementaux induira des mutations génomiques dans certaines régions susceptibles aux erreurs. Dans cette étude, nous utiliserons le séquençage entier de l’exome des échantillons de cordon ombilical humains exposés au chlordécone. Nous révélerons les mutations, qui sont associées à un risque accru de cancer avec le but de découvrir de nouveaux bio-marqueurs pour le diagnostic.
Conclusions : les résultats de notre recherche sont importants pour révéler les mécanismes d'impacts négatifs de facteurs environnementaux sur la santé humaine.