Axe 3, Equipe 2 | Voies de mort cellulaire dans des modèles hépato-digestifs

Au cours des hépatites aigues ou chroniques, des stéatoses hépatiques alcooliques ou non alcooliques, d’intoxication médicamenteuse qui affecte le foie, une mort excessive des hépatocytes survient. Toutefois le type de mort cellulaire que subit l’hépatocyte reste encore mal connu.

La mort des hépatocytes au cours d’une agression du foie est un phénomène important qui conditionne la progression de la maladie, le développement de la réparation du foie ou fibrose hépatiques, voire la survenue de cancer du foie. 
Ainsi comprendre le type de mort que subit l’hépatocyte est indispensable pour élaborer des stratégies de protection de cette mort cellulaire. Les membres de la famille du TNF, comme le TNF lui-même, FASL ou TRAIL sont des cytokines impliquées dans certains types de mort de l’hépatocyte. 
Notre équipe étudie les voies de mort cellulaire qui impliquent les protéines RIPK1, RIPK3, MLKL, PARP1 et 2, etc…
Ces molécules sont mesurées chez l’Homme au cours d’hépatite aigue ou chronique et dans des modèles animaux qui présentent une pertinence pour approfondir le rôle de ces molécules au cours d’hépatopathie. 

Axis 3, 2IFEF | Cell death pathways in liver injuries

Projet labellisé "Fondation pour la recherche médicale" en 2018

Ce label, gage d’excellence attribué pour trois ans, a pour vocation de financer un programme de recherche original et innovant en biologie. La Fondation pour la recherche médicale est le seul organisme caritatif à intervenir dans tous les domaines de la recherche médicale grâce au soutien régulier de 430 000 donateurs.

Quelques membres de l'équipe labellisée FRM en 2018 - © université Rennes 1