Axe 2, Equipe 4 | Étude des mécanismes épigénétiques

Étude des effets du facteur environnemental sur la méiose.

Immunomarquage contre l’histone γH2AX de cellules méiotique

La méiose est une division cellulaire spécialisée pour produire les gamètes haploïdes. De nombreux mécanismes épigénétiques sont nécessaires à la méiose. Les  toxiques environnementaux et les produits pharmaceutiques pourraient affecter le développement des cellules germinales et modifier le programme des futurs organismes conçus à partir des gamètes affectées. Nous étudions les effets des toxiques environnementaux sur l'étape critique du développement des cellules germinales, la méiose. Nous avons émis l'hypothèse que les mécanismes épigénétiques de la cellule germinale pouvaient être modulés par des facteurs environnementaux et avoir des effets négatifs sur les événements de méiose. Au cours de ceux-ci, de nombreux processus épigénétiques sont nécessaires pour aboutir à une méiose réussie. De plus, pendant cette division a lieu la formation de cassures double brin au cours de la recombinaison homologue. Celles-ci représentent l'étape vulnérable et critique. Dans notre étude nous utilisons des séquençages à haut-débit ainsi que des composés phytosanitaires ou des médicaments.